Skip to main content

Les 3 horaces : les artisans imagiers de la chanson

‘Il est bon de se souvenir des 3 Horaces.’

 ‘Qui se souvient des 3 Horaces? Ils firent partie de ces artistes qui, durant les années soixante, portèrent haut l’art de l’interprétation, associant avec panache qualités vocales et inventivité scénique. Ils furent les chantres d’un répertoire de haute volée avec par exemple quelques titres signés Léo Ferré, Pierre Louki et Ricet Barrier, et ils ont aussi touché, toujours dans un souci de grande qualité, des publics plus ciblés : enfants et mouvements de jeunesse.

‘Ils sont nombreux, hélas, les artistes de cette époque dont il ne reste, au mieux, qu’un vague souvenir dans la mémoire collective. C’est donc un bonheur d’avoir aujourd’hui entre les mains un ouvrage qui nous permet, pour les uns, de revivre une époque bénie - je sais : « Il est toujours joli, le temps passé ... » ! - et, pour les autres, de découvrir une facette passionnante de l'histoire de la chanson.

‘Il est bon de se souvenir des 3 Horaces.’ Joseph Moalic

François Bellart fait partie de ces fins connaisseurs de la chanson d’expression française qui aiment à partager leur passion. Jusqu’à présent, il a beaucoup donné dans des articles pour revues et sites spécialisés (Je chante, Vinyl, NosEnchanteurs .. .) et des émissions de radio. Voici son premier livre.

Michel Orphelin fut l’un des 3 Horaces de 1955 à 1967.

Language

French

Publication
2017
Pages
123
Type
Publisher
L'Harmattan
ISBN
978-2-343-09828-9